PARTI   REPUBLICAIN   BELGE      

       

                         ACCUEIL       MANIFESTE      REFLEXION      REFLExION du jour    ACTUALITE        PARTI      POSITION          DEVENIR  MEMBRE    ARCHIVES        

 

              S

                                                Laurent, le  procès de Hasselt et la monarchie.

                                                                  SONDAGE 

SUD PRESSE ( La Meuse, La nouvelle Gazette, La Capitale, Le quotidien de Namur, La Province, Nord Eclair)

                                                                 du 11 janvier 07 

Le prince Laurent vous a-t-il convaincu? 593 votes

Oui 38.4% / 228

Non 61.6% / 365

L'image de la monarchie est-elle entâchée par cette affaire? 586 votes

Oui 60.6% / 355

Non 39.4% / 231

Faut-il limiter les dotations au Roi et au prince héritier? 581 votes

Oui 75% / 436

Non 25% / 145

Avez-vous le sentiment que le prince Laurent a été protégé? 580 votes

Oui 64.3% / 373

Non 35.7% / 207

La monarchie a-t-elle encore sa place en Belgique? 580 votes

Oui 67.8% / 393

Non 32.2% / 187

                                                                               

 

Lettre à Anne-Marie Lizin, Présidente du Sénat

Madame la présidente,

Fils de votre ancien collègue Fernand Delmotte, j'ai longtemps soutenu, voire admiré vos combats, non seulement pour les valeurs qu'ils illustraient, mais pour le contexte ardu dans lequel ils s'inscrivaient : le lourd machisme de l'appareil du Parti et le ricanements des brontosaures. Vous êtes une femme intelligente et courageuse.
Je n'en suis que plus consterné par votre attitude et vos propos lors de l'émission « Controverse » consacrée au Prince Laurent. Face aux champions de la génuflexion monarchique (Dedecker, Delpérée, Cannuyer, Balasse, etc.), vous avez laissé bien seule Nadia Geerts, présidente du Cercle Républicain dont je m'honore de faire partie, défendre brillamment des idéaux que vous devriez partager. Vous êtes même allée jusqu'à évoquer avec attendrissement les compétences émouvantes des trois-petits-princes-sénateurs. J'en ai eu honte pour vous et ce qu'est devenu, sur ce plan, le P.S.
Certes, la courtisanerie sans cesse plus écoeurante d'Elio Di Rupo et de Laurette Onkelinx vis-à-vis de la famille royale aurait dû me préparer à cette déception. Mais j'ai pensé aux paroles de l'Internationale (Les Rois nous soûlaient de fumées.) ; j'ai pensé à Alfred Defuisseaux, Président de la Fédération boraine et Républicaine du P.O.B. ; j'ai pensé à mes deux grands-pères qui ont subi les pires ennuis pour avoir crié « Vive la République ! » dans les carrières de Lessines où ils étaient ouvriers dans les années 20 et 30 ; j'ai pensé aux quatre assassinés de Grace-Berleur ; et j'ai pensé . à moi, présent sur la grand-place de Lessines, en juillet 50 et écoutant mon père évoquant dans un micro la poignée de mains Léopold III-Hitler à Berchtesgaden : j'avais 4 ans.
L'estime que je vous porte m'autorise à vous formuler toute ma colère pour cette perte affligeante de toute référence à l'idéal socialiste.
Francis Delmotte


Lettre à Armand De Decker

Monsieur le Ministre,

Je vous présente mes condoléances émues pour votre prestation dominicale lors de l'émission « Controverse » relative au Prince Laurent.
J'ai eu pitié de vous lorsqu'à deux reprises Madame Nadia Geerts, présidente du Cercle Républicain, vous a pulvérisé, notamment à propos du salaire confortable du « Pauvre Petit Prince » pour ses élans écologiques. Vous l'avez fusillée du regard en serrant les maxilaires : vous avez tenté de faire peur et vous avez fait rire.
Permettez-moi de vous rappeler que la grande tradition historique du libéralisme s'enracine dans la lutte contre toutes les féodalités et les obscurantismes et qu'elle est donc au service de l'EMANCIPATION. Un conseil de marathonien : à force de sacrifier ainsi à la génuflexion monarchique, vous risquez de vous abîmer les rotules, les ligaments croisés et même peut-être les lombaires.
Francis Delmotte

 

 

Naissance d'un parti républicain en Belgique

 

mardi 26 décembre 2006  il y a 16 h.

(Belga) Un parti républicain a vu le jour en Belgique le 18 décembre dernier à Hermalle-sous-Argenteau, près de Liège. Cette nouvelle formation politique ne compte encore qu'une cinquantaine de militants mais elle entend bien participer aux prochaines élections et susciter le débat sur l'avenir de la monarchie.

Arthur Defoin, actif au sein du Cercle républicain, est à l'origine de l'initiative. L'homme, ancien officier, âgé de 57 ans et membre du cdH, y pensait depuis plusieurs années. Le fondateur du Parti Républicain de Belgique (PRB) n'affiche aucune hostilité à l'égard des membres de la Famille royale mais il conteste le caractère démocratique de la monarchie. Selon lui, il faut permettre à tout citoyen d'accéder à la plus haute fonction au sein d'un Etat grâce à son travail et non en tenant compte de sa naissance. Le PRB en est encore à un stade embryonnaire. Il devrait au printemps déterminer plus clairement ses options politiques lors d'un congrès à Liège. (cla)

 

Le 30 Dec à 01 : 16 hr:  151 commentaires - cliquer www.skynet.be  -  Actualité ...:

                                        **************************************

                                                        ****************************

 

                                  ACCUEIL       MANIFESTE      REFLEXION       REFLExION du jour     ACTUALITE        PARTI      POSITION          DEVENIR  MEMBRE      ARCHIVES