ARCHIVES

                                                                      cliquer sur :      ....                                                                                   Retour

  

  2007  ....  REFLExION mai 07

  22 octobre 2008

 jusque et y compris  au 22 octobre 2008                               

Malgré la pénurie de médecin annoncée toujours un numerus clausus en médecine : 

" Quand une loi, un décret, un réglement sont  non-fondés, leurs applications

menant à des inepties,  il est du devoir de tout démocrate de se lever  e d' oeuvrer à son  abolition." 

            Et toujours pas réglé !!!  Ubuesque !  

Situation actuelle : numérus suspendu  Et après.  

 

 

 

                                                                                                                                                                                        Retour